The Law Foundation of Ontario

Introduction

Subvention de 400 000 $ pour de nouveaux projets d’aide juridique aux résidents et résidentes des communautés rurales

Subvention de 400 000 $ pour de nouveaux projets d’aide juridique aux résidents et résidentes des communautés rurales.
février 20, 2019

Subvention de 400 000 $ pour de nouveaux projets d’aide juridique aux résidents et résidentes des communautés rurales

Overhead view of a traffic roundabout in a rural community

Les longues distances à franchir pour se déplacer, le manque de moyens de transport, l’accès limité au réseau cellulaire et à Internet sont du nombre des combats que mènent les résidents et résidentes des régions rurales lorsqu’il leur faut accéder à des renseignements ou à des services juridiques.

Dans le cadre du programme Région de communication, la Fondation du droit de l’Ontario a accordé 400 000 $ pour appuyer quatre projets de coordination et d’intégration des renseignements, des services juridiques et des aiguillages dans les régions rurales de l’Ontario. Ces subventions représentent la première de deux tranches du financement qui pourrait être accordé aux projets retenus.

Ces subventions se veulent une réaction de la Fondation aux conclusions d’une évaluation commandée dans le cadre de notre programme de longue date Région communication et fait partie intégrante de nos priorités stratégiques globales en vue de mieux discerner la portée de nos octrois de fonds et de consolider nos mécanismes d’octroi de subventions. Taillés pour les besoins juridiques des régions rurales, les financements ponctuels ont, comme l’évaluation du programme Région communication l’a illustré, des répercussions positives à long terme sur le dynamisme des réseaux collaboratifs de fournisseurs de services dans ces régions, y compris ceux qui s’occupent d’offrir de l’information et des services juridiques.

Les quatre projets financés visent les résidents et résidentes de régions dépourvues de services et les populations vulnérables. Ils permettront aux bénéficiaires d’obtenir des ressources spécialisées afin de : faire connaître et offrir des services juridiques dans de vastes régions géographiques; créer des réseaux holistiques de fournisseurs de services juridiques et non juridiques afin d’améliorer les connaissances, les aiguillages et les façons de faire; acquérir et partager les connaissances sur les besoins des résidents et résidentes des régions rurales ou éloignées et sur les pratiques exemplaires en matière de prestation de services.

Subventions Connecter les régions rurales

Legal Clinic of Guelph and Wellington County
Service juridique mobile du comté de Wellington
100 000 $

La clinique juridique de Guelph et du comté de Wellington se servira d’une clinique juridique mobile, baptisée Wellington County Mobile Legal Service (« Service juridique mobile du comté de Wellington ») ou le WellCoMS, pour contrer les obstacles à l’accès aux renseignements juridiques et pour offrir du soutien aux résidents et résidentes des régions rurales, surtout ceux à faible revenu. Le WellCoMS adoptera les pratiques exemplaires du Bilan de santé juridique et favorisera les relations entre les fournisseurs de soins de santé, l’association du Barreau locale, les services de santé mentale, les bibliothèques, les organismes communautaires sans but lucratif, les groupes communautaires et les organisations confessionnelles. Le service d’intervention mobile se rendra dans onze collectivités rurales dans le comté de Wellington d’avril à octobre.


Conseil tribal Nokiiwin
Agent de communication proparticipative
100 000 $

Le conseil tribal Nokiiwin regroupe six communautés de Nokiiwins établies sur le territoire du traité Robinson-Supérieur dans le Nord-Ouest de l’Ontario. Le conseil embauchera un agent ou une agente de communication proparticipative qui élaborera une stratégie de communication et d’intervention directe afin de renseigner les résidents et résidentes sur les services connexes à la justice et d’encourager la collaboration avec d’autres fournisseurs de services de la communauté. Les résidents et résidentes apprendront à mieux connaître ce que font l’intervenante juridique communautaire, la coordonnatrice à la justice réparatrice, le coordinateur aux services d’aide aux victimes et l’avocate à temps partiel qui offre des conseils juridiques aux personnes à faible revenu. Ce projet découle d’une évaluation, financée par le procureur général, qui a fait ressortir les besoins relatifs à la justice dans des régions rurales ou éloignées et les stratégies que le conseil pourrait adopter pour accroître son expertise et sa capacité à dispenser des services à ses résidents et résidentes.


Peterborough Community Legal Centre
Initiative de partenariats de santé juridiques des régions de l’Est et du Centre
100 000 $

Le centre juridique communautaire de Peterborough mènera un projet d’action et de recherche communautaire et mettra en œuvre le programme pilote entièrement intégré Justice Health Partnership (JHP). Les cliniques juridiques de la ville de Peterborough et du comté de Northumberland concluront des partenariats adaptés visant la justice et la santé avec les fournisseurs de soins de santé locaux, y compris les cliniques dirigées par du personnel infirmier praticien, les équipes de santé familiale et les organismes de santé publique, afin d’élaborer des plans stratégiques qui répondent aux besoins juridico-sanitaires des clients et évaluent la capacité des fournisseurs de soins de santé d’accroître l’accès à la justice et à la santé juridique en lien avec les déterminants sociaux de la santé.


The Legal Clinic
Projet d’intervention en matière de justice et de santé mentale dans les régions rurales
100 000 $

La clinique juridique de Lanark et de Leeds et Grenville établira des partenariats avec une vaste gamme d’organismes qui s’occupent de personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, d’alcoolisme et de toxicomanie, y compris les organismes de soins de santé et spécialisés en santé mentale et d’autres organismes locaux. Ces partenariats offriront une gamme de perspectives et de connaissances quant à la bonne façon d’offrir des services aux personnes vulnérables. De plus, ils permettront de renseigner les organismes sur la clinique juridique, sur son mandat au sein de la collectivité, sur ses services, et sur d’autres services juridiques offerts dans la région. Le projet améliorera la coordination et la continuité des services offerts par les divers fournisseurs. Il s’agira d’un accomplissement important, compte tenu de la pénurie de services de santé mentale dans cette vaste région géographique.